Le Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des patients pour les services de santé et les services sociaux en bref

Le projet de Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des patients pour les services de santé et les services sociaux a été élaboré dans le cadre d'un partenariat entre l’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) et l’Organisation de normes en santé (HSO).

Ce cadre est conçu pour orienter :

Patient.png

Les patients et les familles

Renforcer leurs capacités d’autonomie afin qu’ils puissent être membres engagés de l’équipe de soins.

Les prestataires de soins de santé

Privilégier l’expérience et la sécurité des patients et guider les décisions quotidiennes liées au soins.

organizationleader.png

Les dirigeants des organismes

Promouvoir une culture de qualité et sécurité et affecter les ressources selon les plans stratégiques et opérationnels.

POlicy.png

Les décideurs politiques

Décider sur le mode de financement, de gestion et de suivi du système de santé.

Appuyé par un comité consultatif composé de prestataires de soins, de patients et de membres de leur famille, de chercheurs et de décideurs, de membres autochtones et non autochtones, d’un océan à l’autre, le projet de cadre reflète et s'appuie sur les perspectives élaborées grâce à la contribution et à d'importants investissements de plusieurs organisations fédérales, nationales, provinciales et territoriales, ainsi que sur les travaux récents de l'OCDE, de la Banque mondiale et de l’OMS. 

Au cours des cinq prochaines années, le cadre visera à aider les intervenants nationaux, provinciaux et territoriaux à :

  • décrire les principes et les objectifs devant régir la prestation de soins de santé et de services sociaux sécuritaires et de grande qualité au Canada;

  • cibler les politiques, les mesures et les ressources qui améliorent l'expérience et les résultats offerts par les services de santé et les services sociaux;

  • renforcer la collaboration des intervenants autour d'objectifs communs; et

  • réduire les variations des soins dans les différentes collectivités.

Au Canada, les gens s'attendent à des soins de santé et des services sociaux sécuritaires et de grande qualité, et ils les méritent. Le Canada possède de nombreux atouts qui lui permettent d'atteindre des niveaux de rendement plus élevés en matière de qualité et de sécurité à l'échelle mondiale. Le Cadre canadien sur la qualité des soins et la sécurité des patients pour les services de santé et les services sociaux jette les bases qui permettront d’atteindre cette cible.

En vertu de ce cadre, l’ICSPS et HSO se sont engagés à harmoniser leurs propres priorités et travaux, notamment l'élaboration de normes, l'amélioration des ressources, des programmes de formation et d'évaluation et la collaboration avec leurs partenaires pour améliorer la qualité et la sécurité des soins de santé et des services sociaux.

Le cadre et ses buts se veulent audacieux et ambitieux. Au cours des cinq prochaines années, le cadre visera à permettre aux organismes et aux systèmes de santé et de services sociaux d'élaborer des voies d'action plus claires. Pour réussir, ces actions doivent aller au-delà des organismes et des services actuels et transcender les systèmes, en donnant la priorité aux personnes.

Consultation

Jusqu’au 30 juin, nous invitons les gens des quatre coins du Canada à participer à une consultation portant sur l’élaboration d’un projet cadre sur la qualité et la sécurité des services sociaux et de santé. Nous tiendrons des séances de consultations en personne et en ligne à travers le pays. Vous pouvez aussi participer en ligne.

Nous cherchons des interventions et contributions sur la valeur du cadre, ce qui pourrait être amélioré ou supprimé, vos idées sur la mise en application pratique du cadre à travers les différentes communautés et secteurs et parmi diverses partenaires et des points prioritaires qui permettraient, à vous ou aux gens de votre secteur ou de votre communauté, non seulement à approuver ce cadre mais aussi à le mettre en pratique.

Un résumé du rapport de ces consultations sera disponible à l’automne 2019.